La fin de la nuit, François Mauriac

Vous vous rappelez de Thérèse ?
Thérèse Desqueyroux !
Dans l’article précédent, nous l’avions laissée sur « une fin presque heureuse »… Attention, je vais spoiler cette fin mettant ainsi un terme à beaucoup trop de suspens : en compagnie de son époux Bernard, elle montait à Paris dans le but d’y rester, seule, et ainsi mener sa vie comme elle l’entend.

Si vous vous imaginez une Thérèse guillerette, fraiche et rajeunie, trottinant maintenant sur le Boulevard des Capucines, ou rêvassant à la terrasse du Café de Flore (où ça des clichés ?), vous vous trompez. Mais totalement (désolée, moi aussi j’y ai cru).
Thérèse survit tant bien que mal dans la capitale, se terrant dans son petit appartement, ne tolérant que la présence de sa bonne Anna. Toute entière rongée par l’acte dont elle a été l’auteure quinze ans plus tôt. Se suicider ? Thérèse a peur de la mort. Plutôt paradoxal quand on sait qu’elle l’invitait encore et encore, chaque jour un peu plus dans la grande maison de Saint-Clair.

Read More

Thérèse Desqueyroux, François Mauriac

Aaaah François Mauriac…
Je pense que j’ai eu un coup de foudre pour ce monsieur moustachu à la production littéraire impressionnante. Non, en fait j’en suis sûre.

Ce jour-là, j’étais dans une grande surface de type très grande surface, je déteste ça et il est absolument certain que j’ai dû me retrouver là à l’insu de mon plein gré.
Au détour d’un rayon, entre le pâté et les pochettes pour ordinateur, je tombe sur Thérèse.
Mais si, Thérèse ! Thérèse Desqueyroux !
Elle était là, entre la biographie d’un chanteur connu et une énième « oeuvre » oubliable d’un Youtubeur oubliable.
J’ai pris Thérèse dans mes mains et là, d’un coup, m’est revenu en tête la petite voix chantante d’un critique cinéma bien connu (et adoré de moi-même) qui analysait le film tiré du livre.
On ne va pas épiloguer sur le fait qu’un film est toujours moins bon que le livre dont il est tiré. Ou pas. Ou peut-être que c’est très sûr que si. Bref, j’ai dit qu’on ne le ferait pas.

Read More